Delayed flight, Orientation & the Honeymoon Phase

Je suis en train de vivre le cliché de l’écrivain (entre un million de guillemets) de gare, version états-unienne. Il est 00h47, je suis coincée à l’aéroport de Newark, New Jersey depuis bientôt huit heures, et j’en ai encore pour cinq heures à patienter à cause d’une sombre et classique histoire d’avion manqué. Du coup, faute de pouvoir dormir à cause de la climatisation qui tourne à fond les ballons because ‘murica, j’ai décidé de venir parler ici. Histoire de pousser encore plus le cliché, j’écoute LCD Soundsystem, afin d’être en phase avec la vue imprenable sur Manhattan, depuis l’autre côté de l’Hudson où se trouve l’aéroport. Je vous laisse imaginer ce que j’écouterai lors de mon escale à Dallas.

Je suis arrivée aux États-Unis il y a bientôt une semaine à bord d’un Paris-Philadelphie s’étant déroulé sans encombre. Malgré une attente quelque peu longue à la migration à l’arrivée, je n’ai pas à me plaindre, je suis tombée sur un agent plutôt agréable qui ne m’a posé aucune question tirant vers la paranoïa, tous mes bagages sont arrivés à bon port, et j’ai très vite aperçu un petit groupe de camarades FLTA avec qui j’ai pris la navette vers l’Université de Pennsylvanie, dite Upenn, lieu de l’orientation.

Le check-in effectué, et ma valise littéralement larguée et éventrée dans ma nouvelle chambre au quatrième étage de ce grand bâtiment, je jette un rapide coup d’œil à la vue que m’offre une grande baie vitrée, et c’est une pensée très éculée mais qui deviendra néanmoins un leitmotiv de ces premiers jours qui me vient à l’esprit :  » OHMYGAWD C’EST COMME DANS LES FILMS ». Après cette réflexion d’une profondeur abyssale, je prends l’ascenseur pour le 24ème étage, car je suis déjà en retard d’une demi-heure pour le dîner d’accueil prévu par Fulbright.

J’arrive dans une vaste salle baignée de lumière et remplie de petits FLTA aussi jetlagués que moi, et cherche des yeux quelques visages connus. J’aperçois alors Carolina, ma future colocataire argentine avec qui je suis en contact par internet depuis que je sais que je pars dans le Nevada, et bien-entendu mon cher compatriote – et pas des moindres ! – Jawad. Il nous faut très peu de temps pour constituer un petit groupe d’explorateurs téméraires face au décalage horaire afin d’aller boire un petit verre, la soirée restera ceci-dit très raisonnable.

A partir de ce moment, je pense qu’il est très difficile pour moi de décrire l’expérience qu’a été cette orientation sans que ce texte ne semble excessivement fade comparé à la réalité. D’une part, s’agissant du contenu, vous aurez probablement également affaire à des interlocuteurs aussi charismatiques, fascinants et accessibles que ceux que nous avons eu la chance de connaître à Upenn. Vous assisterez à des sessions extrêmement interactives où tout le monde participe – soit l’antithèse d’une salle de cours française – et j’espère pour vous que vous aurez également la chance de parler de sujets importants avec un œil aussi progressiste que celui de nos intervenants, notamment sur des thèmes contemporains comme la communauté LGBT, les dynamiques interculturelles ou encore les problématiques de harcèlement sexuel.

Et puis d’autre part, il est difficile de décrire cette orientation sans virer dans l’affectif dégoulinant ! En effet, on a beau avoir vu les anciens FLTA avec des étoiles dans les yeux lorsqu’ils nous parlaient de leurs propres orientations à Paris, personne ne peut se préparer à une telle claque d’énergie positive concentrée en l’espace de quelques jours. Imaginez environ 70 personnes d’une bonne vingtaine de nationalités, cohabitant ensemble pendant une semaine, je peux vous dire que ça fait des feux d’artifice à en faire pâlir Katy Perry. Sans vouloir m’étaler, je pense avoir vécu de très belles expériences dans ma courte existence, mais celle-ci a été particulièrement extraordinaire. Une mention spéciale pour la dernière soirée durant laquelle a eu lieu une réception en notre honneur dans la partie Égypte du musée d’anthropologie de Upenn, rythmée par les performances de nombreux FLTA, entre chants, poésie, et danses, puis deux heures de dancefloor, aussi animées qu »une boum de collégiens battant à son plein.

No spoiler, mais vous allez avoir très hâte d’être à DC, j’ai personnellement l’impression d’avoir passé la semaine avec des amis que je connaitrais depuis des siècles !

Et puis Philadelphie…Ne connaissant rien d’autre des États-Unis pour le moment, je ne peux pas vous dire ce que vous réservera la ville d’accueil de vos orientations respectives, en tout cas la ville de l’amour fraternel (Game of Thrones, anyone ?) nous a à toutes et à toutes énormément plu. Mêlant histoire et modernité, Philly est une vraie ville East-Coast américaine, sans pour autant être intimidante puisqu’à échelle humaine. Je pense à tous les FLTA qui seront en Pennsylvanie, profitez-en ! Par ailleurs, vous constaterez que les américains – du moins à Philadelphie – sont extrêmement sociables et curieux, et si on est de la même nature, c’est extrêmement rafraîchissant de multiplier autant d’interactions sociales et sympathiques en seulement quelques journées.

Il est maintenant 1h13 du matin et je vais m’arrêter ici, car mon cerveau est en train de fondre (d’ailleurs je vous invite à me signaler d’éventuelles fautes d’orthographes liées à la fatigue, cela va de soi !). Je vous laisse quelques photos que j’ai prises du campus de Upenn ainsi que du centre de Philadelphie. La prochaine fois que j’écrirai sur ce blog je serai au Sierra Nevada College, dans la région du Lake Tahoe, et on verra si je serai encore dans cette honeymoon phase, mes nouveaux amis internationaux ayant été substitués par des ours !

Bien à vous chers amis,

Stéphanie

DSC_2232DSC_2239 DSC_2243 DSC_2255 DSC_2258

Publicités

Une réflexion au sujet de « Delayed flight, Orientation & the Honeymoon Phase »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s