Tribulations de Bretons à Hawai’i…

Aloha (comme on dit ici),

Nous sommes installés depuis 2 mois à Hilo, seconde ville de l’état d’Hawaii. Pour aller dans le sens d’un post précédent, nos départ de France et arrivée aux USA furent grandement facilités par le programme Fulbright, quelle facilité à l’ambassade et aux frontières ! Les premières semaines furent denses en démarches diverses, voiture, permis, assurances, équipement de la maison, visites médicales et inscription à l’école publique pour 3 de nos 4 enfants (âgés de 4 à 10 ans)…Ceux-ci sont d’ailleurs ravis, et vite devenus la coqueluche de leurs camarades, en grande majorité hawaiiens ‘natifs’. Au bout de quelques semaines, la compréhension est en marche et les premières phrases en anglais sont prononcées : étonnantes capacités d’adaptation des enfants ! Pour l’hawaiien, ça sera sans doute plus long…

L’hawaiien est enseigné dans les écoles publiques, de même que le ukulélé.
L’hawaiien est enseigné dans les écoles publiques, de même que le ukulélé.
Katelyn entourée de ses camarades de classe
Katelyn entourée de ses camarades de classe

Historiquement, Hawaï fut colonisée par des Polynésiens il y a 1500 ans environ (la légende veut qu’ils fussent guidés par un petit oiseau limicole, le pluvier doré, qui effectue des migrations entre l’Alaska et la Polynésie), puis par des anglais, des japonais et des américains. Beaucoup d’ascendances philippine et portugaise se retrouvent également (les français y sont bien plus rares !). Un mélange de cultures, qui se retrouve dans la vie quotidienne avec une certaine langueur tropicale (parfois, mieux vaut ne pas être trop pressé…), de bureaucratie japonaise (dixit les locaux !) et de rigueur américaine (nous ne comptons plus les réunions et exercices d’alertes aux tsunamis, tremblements de terre, ouragans, etc.). Les gens, quelques soient leurs origines, sont adorables ici, l’accueil n’est pas un vain mot (‘Aloha state’ est une devise que l’on retrouve sur toutes les voitures) : sourires, signes de la main, des voisins sont venus nous offrir un régime de bananes, etc. Ce, en dépit de récentes tensions nées du projet de construction d’un ultime télescope au sommet du volcan culminant (Mauna Kea) que les hawaïens considèrent sacré.

King’s trail (ou Ala Mamalahoa), traversant Big Island du nord au sud au milieu des champs de lave
King’s trail (ou Ala Mamalahoa), traversant Big Island du nord au sud au milieu des champs de lave

Hilo est située sur l’île d’Hawaï (également appelée ‘Big Island’), la plus au sud de l’archipel éponyme (les 8 îles de l’archipel sont à peu près alignées le long d’un axe N-S, car ces îles volcaniques sont formées à partir d’un ‘point chaud’, immobile, qui génère des de nouvelles îles à mesure que la plaque océanique se déplace). Big Island, comme son nom l’indique, est la grande des îles de l’archipel (en gros d’une surface comparable à celle de la Corse ; Oahu, l’île abritant la capitale Honolulu, et la base de Pearl Harbor, étant bien plus réduite). Son relief (avec des volcans dépassant les 4000 mètres) et sa superficie font qu’elle abrite la plupart des climats du globe (en dehors des climats polaires), dont le climat tropical humide que nous subissons à Hilo (plusieurs mètres d’eau par an, les natifs de Brest que nous sommes n’ont jamais vu cela !). Le très grand isolement de l’archipel a conduit au cours de quelques millions d’années à la formation de nombreuses espèces endémiques (mon sujet de recherche, sur les araignées), les plus étudiées étant les végétaux et les oiseaux (environ la moitié des espèces sont endémiques dans ces groupes). Les mécanismes de spéciation sont loin d’être bien compris, et certains groupes d’espèces vont présenter un très grand nombre d’espèces (ainsi les drosophiles : plus de 800 !) et d’autres très peu (les mammifères terrestres ne sont ainsi représentés que par une espèce de chauve-souris). Une autre grande caractéristique des écosystèmes ici est le grand pourcentage d’espèces introduites, voire envahissantes, les (rares) écologues rencontrés ici ne fréquentent que des forêts situées à plus de 1000m d’altitude, les seules susceptibles d’abriter (encore) des espèces locales selon leurs dires…

Danseuses traditionnelles de Hula, au milieu d’une pluie d’Orchidées (quoiqu’Hawaï soit nommée le paradis des orchidées, très peu d’espèces sont en réalité indigènes)
Danseuses traditionnelles de Hula, au milieu d’une pluie d’Orchidées (quoiqu’Hawaï soit nommée le paradis des orchidées, très peu d’espèces sont en réalité indigènes)

A ma surprise, l’Université d’Hawaï à Hilo est toute petite ! Bon, la ville l’est aussi (25000 habitants environ) et en plein changement, le nombre d’étudiants devrait donc croître dans le futur, dès que les locaux seront suffisants. Ayant un statut de prof invité, j’imaginais, et appréhendais, des cours magistraux dans une ambiance surchauffée (au sens propre aussi), ce seront des séminaires dans de petites classes d’une quinzaine d’étudiants en Master ! Le projet, monté avec l’Université de Californie à Berkeley, est désormais entamé (discussions avec les étudiants et chercheurs, phase de terrain en cours, déplacements sur d’autres îles et à Berkeley à venir), et la rédaction de publications à partir de données ‘dormantes’ (certaines à demi mortes pourrait-on dire…la réanimation n’est pas toujours aisée) savourée.

En résumé, une aventure personnelle, familiale et professionnelle fort bien lancée !

Kenavo,

Julien.

plages

P.S. : ah oui, vous ai-je dit qu’il y a des plages à Hawaï ? Si, si, avec du sable fin, blanc, noir ou vert, à votre guise, une température autour de 25° (plus à certains endroits, grâce à des sources hydrothermales), des palmiers et bien sûr des poissons de toutes les couleurs, des tortues, des dauphins, etc. Enfin, c’est ce qui se dit ;-).

tortue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s