Quand la France s’invite sur les écrans américains

3 semaines. 6 films. 1 festival.

Durant ce mois de février, mon université d’accueil, Central College, où je suis assistant de français depuis plusieurs mois, a accueilli un festival du film français. Durant trois semaines, les étudiants américains, les personnes travaillant au sein de l’université et les autres assistants de langue ont pu assister à la projection de six films français, gratuitement.

French Film Festival

La sélection fut intéressante, pertinente et éclectique. La French (Cédric Jimenez), Bande de filles (Céline Sciamma), Diplomatie (Volker Schlöndorff), Le jour se lève (Marcel Carné), Timbuktu (Abderrahmane Sissako) et Parce que j’étais peintre (Christophe Cognet) furent la fenêtre sur le monde et la culture francophone dans mon université du fin fond de l’Iowa. Pour les étudiants américains, ce fut une vraie ouverture; pour moi, ce fut un petit retour aux sources très appréciable.

Ces films sont radicalement différents les uns des autres – certains sont de pures fictions, d’autres sont inspirés de faits réels et d’autres encore sont des documentaires; les thèmes et les genres sont différents également – et pourtant ils ont des éléments en communs qui invitent à leur étude et à leur analyse.

Il a alors été décidé de proposer aux élèves intéressés de suivre un cours, enseigné en français, sur le cinéma français, en lien avec ce festival. Et étant diplômé d’une école de cinéma, c’est à moi qu’est revenu le privilège d’enseigner ce cours. J’ai ainsi pu ajouter, à mon rôle d’assistant de langue, celui de professeur.

L’engouement pour ce cours a été agréablement surprenant, et c’est avec un groupe d’une dizaine d’étudiants de niveau avancé en français que j’ai passé plusieurs semaines à parler cinéma, en français. Une vraie opportunité pour eux de mettre en pratique leurs compétences acquises après plusieurs semestres de français, et pour certains, un semestre d’étude à Paris, et une occasion pour moi de retrouver mon domaine et de partager mes connaissances avec ces étudiants.

Et pour clore ces quelques semaines, chaque étudiant prépare, en ce moment, un court-métrage que chacun crée de A à Z: écriture du scénario, tournage, montage. La projection de ces oeuvres aura lieu dans quelques semaines. À suivre, donc…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s