L’aventure Fulbright à Lincoln University, des rencontres magiques !

Par Lison Macinot, assistante de Français à Lincoln University, Pennsylvanie

Fondée en 1854, Lincoln University est la première HBCU (Historically Black Colleges and Universities) des Etats-Unis, c’est à dire une université accueillant traditionnellement des étudiants noirs. La plupart des étudiants sont afro-américains et l’institution accueille un grand nombre d’étudiants internationaux, majoritairement originaires d’Afrique (Nigéria, Kenya, Ghana, Guinée, etc.) et des Caraïbes (Trinité-et-Tobago, Bahamas, Haïti, Jamaïque, etc.).
Être assistante de langue à Lincoln m’a permis de vivre une aventure humaine hors du commun, marquée de rencontres magnifiques, de découvertes culturelles et de moments de partage inoubliables. Fulbright, c’est un réel échange interculturel, l’opportunité de découvrir le monde d’une façon toute particulière et émouvante.
Le repas international que nous avons organisé au mois de mars est pour moi un évènement marquant de l’aventure. Mais aussi un moment cocasse où vous devez prévoir au moins une demi-journée pour faire les courses, cuisiner et commencer à manger. En effet, cuisiner avec des étudiantes africaines, c’est surtout danser, chanter, rire et finalement, on y oublie l’objectif principal de remplir les estomacs vides !

Macinot Lincoln1
Je tiens à faire un petit clin d’œil à mes amis Fulbright présents ce soir-là : Josefina d’Argentine (qui fait du stop au premier plan), Aya du Japon (au fond à gauche), Mar d’Espagne et Abdullah de Turquie (les deux outsiders à droite de la photo).

Macinot Lincoln2

Je tiens à faire une dédicace à Mariama, mon amie et petite sœur guinéenne, une personne pétillante, joyeuse et étincelante, avec qui j’ai partagé de précieux moments.
J’espère que tu suivras mes conseils et que tu viendras en France faire ton Master de Finance !

 

Etre assistante de langue permet aussi de rencontrer d’excellents étudiants, passionnées et passionnants, et avides de nouvelles connaissances. Dieghoilaye, Méni et Wanaemi sont trois étudiantes nigérianes qui ont commencé à apprendre le français au lycée au Nigéria et qui continuent à suivre des cours de français à Lincoln. Ces trois jeunes filles brillantes et studieuses ont décidé de se rendre ensemble à Grenoble pour le deuxième semestre 2016 afin d’y suivre des cours intensifs de français et peut-être étudier leur Master en France, qui sait ?!

Avant de se dire au revoir, et pour mieux se retrouver en France, nous nous sommes prêtées au jeu des photos en tenue traditionnelle africaine.

Macinot Lincoln3Séance de photos avec Dieghoilaye (à gauche) et Méni (à droite), merci à Josefina Marco, précieuse photographe !

Macinot Lincoln4Séance de photos fleuries avec Wanaemi, merci à Julian Ampofo pour ton coup d’œil magique !

Merci à la commission Fulbright de m’avoir donné la chance de passer cette année à Lincoln, îlot universitaire riche et exotique, perdu dans la campagne pennsylvanienne !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s