« Cela m’a permis de devenir encore plus ouvert d’esprit, plus curieux des autres cultures »

Nicolas Wasilewski, France
Foreign Language Teaching Assistant, 2015-2016
Institut International de l’Image et du Son (France) – Central College (Pella, IA)

Au moment où j’ai envoyé ma candidature pour le programme Fulbright FLTA, je ne savais pas
vraiment ce que je souhaitais faire. Beaucoup de choses m’intéressaient. J’avais étudié le cinéma en
France. J’avais fait un stage de scénariste, puis travaillé en tant que tuteur d’anglais en Chine. Je
connaissais un peu les États-Unis car j’y avais déjà été auparavant, et j’avais gardé contact avec des
étudiants américains qui étaient venus en échange dans mon lycée. Mais j’estimais que j’avais
encore beaucoup à apprendre de ce pays et de sa culture, et qu’une telle expérience pourrait m’aider
à définir plus clairement mon futur.

Campus de Central College

C’est pour cela que j’ai postulé pour le programme Fulbright FLTA, et j’ai eu la chance d’être un des
sélectionnés pour l’année 2015-2016.
Pendant mon année à Central College, dans l’Iowa, j’ai beaucoup appris de la culture américaine, j’ai
pu améliorer mes connaissances en anglais, j’ai eu l’opportunité de voyager à travers le pays, et j’ai
rencontré et parlé avec des personnes très différentes mais toutes passionnantes – des étudiants
américains de mon université d’accueil, des personnes croisées dans différents lieux quotidiens,
ainsi que les autres FLTAs venus de tous les pays du monde. J’ai également découvert ce qu’était
l’enseignement, à travers mes tâches d’assistant de langue – entre labos de langue en petits groupes
et vrai cours sur le cinéma français.

Assistants de langue mexicains, espagnols,             autrichiens et français, ainsi qu’étudiants          américains, sur le campus de Central College          lors de l’événement en l’honneur de la fête                       d’indépendance mexicaine

D’un point de vue professionnel, cette expérience m’a permis de définir mon parcours futur, ou du
moins une partie, à savoir l’enseignement du français langue étrangère. En effet, je suis parti, à la fin
de mon séjour américain, travailler pendant un an comme professeur de FLE à l’Alliance française
de Monterrey, au Mexique, puis à l’Alliance française de Guayaquil, en Équateur, où je travaille
actuellement. Être assistant de langue et collaborer avec les professeurs américains sont des
expériences qui me sont aujourd’hui très utiles et dont je me nourris constamment. Et il ne fait
aucun doute que sans cette expérience Fulbright, je n’aurais certainement pas obtenu, ni même
pensé à de telles opportunités.

Stade de football américain du campus de           Central College – premier match de la saison

Personnellement aussi, l’expérience Fulbright m’a transformé. Je suis beaucoup plus à l’aise,
notamment lorsque je dois m’adresser à un public. Cela m’a également permis de devenir encore
plus ouvert d’esprit, plus curieux des autres cultures, et de mieux comprendre les différentes façons
dont les gens pensent et vivent dans différents pays. Enfin, cette expérience m’a permis d’être fier de
ma culture et d’apprendre à la partager avec d’autres personnes, dans un esprit d’échange. C’est
quelque chose qu’aujourd’hui encore j’utilise en tant que professeur de FLE, mais également avec
des personnes que je peux rencontrer, en France ou à l’étranger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.